INPES Werbung durch Druckerzeugnisse CONTRE LES DROGUES CHACUN PEUT AGIR 1 Carat Paris, Leg

Werbungsarchiv » Druckerzeugnisse » INPES » CONTRE LES DROGUES CHACUN PEUT AGIR 1

CONTRE LES DROGUES CHACUN PEUT AGIR 1

In die Sammlung hinzufügen
Notiz hinzufügen
Branche Öffentliche Mitteilungen (soziale Werbung)
Medien Druckwerk, Zeitschriften und Zeitungen
Markt Frankreich
Agentur Carat Paris
Agentur Leg
Veröffentlicht April 2012

Belohnungen

EFFIE France 2012
Communication publique et d'interet general - Bronze

Kredite und Beschreibung

Catégorie : Communication publique et d'interet general
Annonceur : Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES)
Responsables : David Heard, Célia Blauel
Agence : leg.
Responsables : Gabriel Gaultier, Adrien Taquet
Agence média : Carat
Les études prouvant les effets néfastes immédiats des drogues sur la santé n’ont jamais été aussi nombreuses et précises et le public a acquis une conscience aujourd’hui accrue des différents risques induits par la drogue. Et pourtant… la consommation de drogues continue de progresser en France. Le nombre de personnes qui déclarent consommer une drogue n’est pas seulement un indicateur de consommation mais également un indicateur de banalisation. Il faut donc continuer d’alerter sur les risques immédiats des drogues pour prévenir l’entrée en consommation et réaffirmer la volonté des pouvoirs publics, son rôle de prévention et d’aide aux usagers comme à leur entourage. Dans son combat contre les drogues, l’INPES désigne dès lors deux ennemis : l’ignorance et l’indulgence. La campagne mise sur un ressort d’empowerment. Il s’agit de remettre au centre du discours le pouvoir d’agir de l’entourage dans la prévention et la lutte contre l’addiction : “Contre les drogues, chacun peut agir”. Un message décliné au gré d’une série de portraits réalistes, ancrés dans le quotidien, où chacun -parents, amis, professeurs...- peut se projeter. Le plan média s’oriente dans trois directions complémentaires : la TV pour alerter une cible large, la presse pour affiner le ciblage en fonction des messages délivrés, un mix presse-affichage-digital pour les DOM-TOM. Durant la période de la campagne, 6 815 appels ont été traités sur Drogues info service. L’impact de la campagne de communication, visible sur l’ensemble des flux d’appels, a généré une augmentation de plus de 250% des appels émis et traités. La communication a en outre augmenté la part des appels de l’entourage, notamment des parents (+17%) et des grands-parents (+132%).